ANALYSE SACCHARIMÉTRIQUE

 
Méthode d'analyse

Le planteur est payé en fonction du tonnage et de la qualité des cannes livrées. L’objectif de l’analyse est de mesurer la richesse saccharimétrique des cannes.

La méthode d’analyse est dite « analyse directe à la presse ». Elle consiste à déterminer :

  • la fibre

  • le sucre cristallisable (saccharose)

  • les matières sèches solubles contenues dans le jus (Brix)

Lieux de réception et d'analyse
La mesure de la qualité des cannes se réalise dans les laboratoires situés dans les centres de réceptions saccharimétriques.
Le CTCS dispose de trois centres de réception répartis sur l'ensemble de la Guadeloupe : 
PROTOCOLE
1. Sondage dans le chargement de canne 
2. Constitution d'un échantillon de 7 à 10 kg 
3. Broyage de l'échantillon et obtention d'une râpure homogénéisée
 
4. Constitution d'un sous-échantillon de 500g de râpure
5. Passage à la presse pendant 1 minute à 240 bars de pression
6. Obtention de jus de canne et d'un gâteau de bagasse
7. Pesée du jus de canne et du gâteau de bagasse et vérification de la corrélation entre le poids de la râpure (500g) et la somme des poids du jus et du gâteau 
8. Filtration du jus de canne avec de la terre d’infusoire et obtention d’un jus clair
9. Passage du jus de canne au polarimètre et détermination de la quantité de saccharose
10. Passage du jus de canne au réfractomètre et détermination du Brix
11. Obtention des résultats 
CALCUL DE LA RICHESSE

Le paiement de la canne à sucre se fait en fonction de la richesse en sucre de la canne que l'on obtient grâce à la formule de la richesse saccharine.

Cette formule permet d'obtenir une estimation du sucre que l'on pourra extraire de la canne livrée.

La quantité de saccharose contenue dans la canne et celle réellement extraite en bout de chaîne de fabrication ne sont pas identiques. C'est pourquoi la formule de la richesse intègre un certain nombre de variables permettant d'évaluer les pertes dues à la qualité des cannes et celles liées à l'efficience de l'usine.

 

RS = Z * α(G) * C

RS

Richesse Saccharine : correspond au rendement sucre potentiel d'une canne en pourcentage dans le contexte agronomique guadeloupéen.

Z

Quantité de saccharose dans le jus extrait, sachant que les impuretés solubles partent avec la moitié de leur poids en saccharose. Représente une richesse primaire.

α(G)

Coefficient intégrant :

  • Les pertes en saccharose dues à la fibre dont la présence diminue la quantité de jus existant dans la canne et augmente les difficultés d’extraction du jus et du saccharose.

  • Le Ku permettant de passer du rendement d'une usine idéale à celui d'une usine guadeloupéenne moyenne. Il permet d'uniformiser le paiement des cannes en Guadeloupe.

C

Coefficient de qualité de livraison, déterminé par rapport à la fraîcheur de la canne, permet de minorer ou majorer la richesse calculée.

Morne l'Épingle, Providence

97139 Les Abymes

Guadeloupe, FRANCE

Tél : 05 90 82 94 70

Fax : 0590 20 97 84 

contact@ctcs-gp.fr